Un projet co-construit

Depuis septembre 2018, Haute-Corrèze Communauté implique les acteurs locaux dans la construction de son projet de territoire.

6 réunions avec les maires

1 journée de co-construction avec les agents communautaires

5 réunions publiques avec les habitants

1 rencontre avec les secrétaires de mairie

Une enquête sur l’image du territoire

Au fil des réunions publiques, des questionnaires ont été distribués aux participants pour connaître l’image qu’ils perçoivent du territoire. Cette enquête était également diffusée sur le site internet.

Elle s’est déroulée de septembre à novembre 2018.

Près de 230 contributions ont été enregistrées. Les résultats seront communiqués en fin d’année 2018. 

Ils l’ont dit en réunions publiques

Lors des réunions publiques, vous vous êtes exprimés sur différents sujets. Voici quelques unes de vos contributions.
Toutes les contributions sont compilées dans la présentation du projet de territoire.

“Il faut garder nos richesses, qu’elles soient humaines, matérielles, naturelles, et les exploiter au mieux pour valoriser le territoire.”

“Les gens qui vivent ici ont une image négative du territoire qui doit être redorée.”

“On doit travailler l’ouverture du territoire et des habitants aux autres.”

Les idées qui font consensus

“Ne pas refaire ce qui se fait déjà localement.”

“Retrouver l’aspect humain du service public.”

“Harmoniser les tarifs des services rendus aux usagers.”

“Lutter contre l’inertie liée au millefeuille administratif et simplifier les démarches.”

Sur le service public

“Il est important d’accepter le désengagement de l’État pour aller de l’avant, se prendre en main et agir,
en tant que citoyen, avec la puissance publique locale.”

“Il est nécessaire de conserver l’agilité des petites structures intercommunales.”

“Les collectivités locales devront être exemplaires dans la construction de nouveaux bâtiments ou zones d’activités :
ils devront refléter les ambitions du projet de territoire.”

Sur l'État et collectivités locales

“La traversée des villes doit être travaillée pour donner une image positive et agréable.”

“L’enjeu n°1, c’est l’habitat car aujourd’hui, il fait fuir !”

“Il faut anticiper l’accueil de populations qui viendront chercher la qualité de notre environnement dans 10 ans.”

Sur l'urbanisme et l'habitat

“Il est important de valoriser notre richesse sur place, on manque d’informations et de données sur la filière.”

Sur la filière bois

“La préservation de l’environnement est un enjeu pour favoriser le tourisme.
En conscientisant cet environnement, les touristes se sentiront concernés et chez eux.”

“Attention à être cohérent entre préservation de l’environnement et développement de l’économie.”

Sur l'environnement et le tourisme

“Il faut améliorer la desserte en train.”

“La technologie et l’innovation peuvent servir à répondre aux besoins en transport.”

“Les déplacements des personnes âgées est une réelle difficulté sur un territoire rural.”

Sur la mobilité

“Il faudrait que le territoire “se bouge” plus l’hiver.”

“On pourrait mettre en place des navettes pour amener le public sur les événements culturels.”

“On pourrait aussi créer un réseau de salles polyvalentes équipées et adaptées pour recevoir des spectacles et des concerts”.

Sur la culture

“Il faudrait développer le moteur à hydrogène, à partir d’électricité verte.”

“La voiture électrique peut être une solution à court terme pour le pouvoir d’achat des ménages.”

Sur l'hydrogène et la voiture électrique