Les mesures pour la Corrèze

Le 12 août 2020, la préfecture de la Corrèze a renforcé l’arrêté du 4 août concernant les usages de l’eau en déclenchant le plan de crise sur le bassin amont de la Dordogne (secteurs d’Ussel, Meymac, Egletons, Bort-les-Orgues, Neuvic). Le bassin amont de la Vézère reste en alerte renforcée.

Ces mesures, qui peuvent être amenées à évoluer, sont en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020.

Il est nécessaire que chacun prenne, dès à présent, la mesure de la situation et adapte ses usages.

Cette alerte s’accompagne de restrictions des usages de l’eau dans ces zones :

  • l’arrosage des jardins potagers et des terrains de sport est totalement interdit sur le bassin amont de la Dordogne. Sur le bassin amont de la Vézère, il n’est interdit que de 8h à 20h.
  • l’arrosage des pelouses, des espaces verts privés et publics, bandes fleuries, jardins d’agrément, balconnières, jardinières de fleurs est interdit
  • le remplissage des piscines privées est interdit
  • le remplissage des piscines publiques est interdit, sauf renouvellement partiel pour impératif sanitaire et technique
  • l’alimentation des fontaines et jets d’eau publiques est interdite
  • le lavage des véhicules publics et privés est interdit à l’exception des stations professionnelles et, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires, alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité publique (pompiers, police…)
  • le lavage et nettoyage des façades, terrasses, surfaces imperméabilisées, murs, escaliers et toitures est interdit sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression, et sauf situation d’urgence justifiée notamment par un souci de salubrité publique et pour raisons sanitaires
  • le lavage et nettoyage des voiries est interdit sauf impératif sanitaire. L’interdiction est étendue aux “professionnels équipés de lances à haute pression” sur le bassin amont de la Dordogne.
  • les manœuvres de vannes des barrages, et le remplissage ou la vidage des plans d’eau sont interdits. Cette interdiction ne s’applique pas aux retenues gérées par EDF et la SHEM ainsi que les centrales et microcentrales hydroélectriques autorisées ou concédées
  • l’arrosage des terrains de golf est interdit sauf arrosage des greens et départs autorisés de 20 heures à 8 heures, de façon à diminuer la consommation d’eau sur le volume hebdomadaire de 60 %
  • les installations déclarées, enregistrées ou autorisées au titre des ICPE doivent limiter leur consommation d’eau au strict nécessaire. Les ICPE ayant fait l’objet d’une prescription sécheresse dans leurs arrêtés doivent s’y conformer.
  • Les prélèvements à usage d’irrigation agricole sont totalement interdits sauf dérogation (voir dans l’arrêté ci-dessous) pour le bassin amont de la Dordogne. Sur le bassin amont de la Vézère, il est interdit 3,5 jours par semaine.

Retrouvez tout le détail dans l’arrêté pris par le préfet de la Corrèze.

 

 

Communes de Corrèze concernées par ces restrictions

Les mesures pour la Creuse

A partir du 7 août 2020, la préfecture de la Creuse est passée au plan crise sur la totalité du département de la Creuse.

Ces mesures, qui peuvent être amenées à évoluer, sont en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020.

Il est nécessaire que chacun prenne, dès à présent, la mesure de la situation et adapte ses usages.

Cette alerte s’accompagne de restrictions des usages de l’eau dans ces zones :

  • l’arrosage des jardins potagers et des terrains de sport est interdit
  • l’arrosage des pelouses, des espaces verts privés et publics, bandes fleuries, jardins d’agrément, balconnières, jardinières de fleurs est interdit
  • le remplissage des piscines privées et publiques est interdit, sauf renouvellement partiel pour impératif sanitaire et technique
  • l’alimentation des fontaines et jets d’eau publiques est interdite
  • le lavage des véhicules publics et privés est interdit à l’exception des stations professionnelles et, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires, alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité publique (pompiers, police…)
  • le lavage et nettoyage des façades, terrasses, surfaces imperméabilisées, murs, escaliers et toitures est interdit sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression, et sauf situation d’urgence justifiée notamment par un souci de salubrité publique et pour raisons sanitaires
  • le lavage et nettoyage des voiries est interdit sauf impératif sanitaire
  • les manœuvres de vannes des barrages, et le remplissage ou la vidage des plans d’eau sont interdits. Cette interdiction ne s’applique pas aux retenues gérées par EDF et la SHEM ainsi que les centrales et microcentrales hydroélectriques autorisées ou concédées
  • l’arrosage des terrains de golf est interdit 

Retrouvez les autres mesures dans l’arrêté pris par le préfet de la Creuse.