En octobre dernier, 4 réunions publiques ont été organisées pour présenter le projet de centre d’animation de la vie sociale. Elles ont réuni 90 personnes autour d’ateliers participatifs.

 

Trois des cinq groupes ayant travaillé sur le projet de centre d'animation de la vie sociale. Le 10 octobre 2017 à Neuvic

Trois des cinq groupes ayant travaillé sur le projet de centre d’animation de la vie sociale. Le 10 octobre 2017 à Neuvic

Le projet de centre d’animation de la vie sociale

Le projet a une double vocation :

  • créer un véritable « centre social » au regard des critères de la CAF (Caisse d’allocations familiales)
  • faire vivre les antennes de Haute-Corrèze Communauté afin de proposer des pôles de proximité à la population

Le centre d’animation de la vie sociale a également pour objectif d’accompagner et de soutenir les projets des associations et des communes. Il s’organise en 3 secteurs :

  • famille et petite enfance
  • jeunesse
  • accueil et vie locale (pôles de proximité dans les antennes de La Courtine, Monestier-Merlines, Neuvic, Saint-Merd-les-Oussines)

Aujourd’hui, il est temps de trouver un nom aux pôles de proximité (cf colonne de droite).

Le bilan des ateliers

Les différents groupes ayant travaillé en ateliers ont soulevé des problématiques communes :

  • sensation d’un manque de dynamisme sur le territoire dû à une population restreinte
  • difficulté de mobilité
  • difficulté de circulation de l’information
  • réduction des services de proximité (Poste, services publics, santé)
  • ressenti d’un isolement géographique dû à la taille de la nouvelle intercommunalité
  • accès à Internet variable selon les territoires, souvent trop faible, manque d’un accompagnement aux usages numériques
  • manque de coordination et de communication entre les associations et les communes
  • manque de bénévoles et essoufflement des bonnes volontés
  • besoin de lieu de stockage ou de local pour les associations

Des problématiques plus spécifiques ont également été abordées selon les quatre secteurs concernés : Chavanon, Haute-Dordogne, Plateau, Portes de la Creuse.

Plusieurs idées ont également émergé pour alimenter le projet de centre d’animation :

  • créer un lieu de ressources, de mutualisation, d’échange
  • mettre en place des réunions publiques spécifiques aux personnes âgées
  • créer un calendrier des animations
  • faire revivre le territoire sur le plan démographique et immobilier
  • mettre en place des formations aux usages numériques

Téléchargez le bilan complet de quatre réunions publiques ou des réunions par site :